Ubuntu Edge ; Financer l’investissement sans passer à la banque

Le crowdfunding, ou financement participatif n'est plus réservé aux [projets farfelus->http://www.kickstarter.com/projects/jamiewashere/inman-park-squirrel-census?ref=yir2012] ou à la production indépendante de courts métrages et albums de musique. Chaque jour des centaines de projets industriels ou culturels sont financés les particuliers et le crowdfunding apparaît pour beaucoup comme le mode de financement de l'investissement qui remplacera le capitalisme à papa. Aujourd'hui, c'est la fondation Ubuntu qui lance son projet de financement et la particularité, c'est le montant que souhaite obtenir la fondation : 32 millions de dollars. Elle se donne 31 jours pour parvenir à cet objectif et pour l'instant c'est bien parti (au moment où j'écris, on en est à 3 millions récoltés en 24 heures...). Pour le porteur de projet le crowdfunding présente plusieurs avantages : -* C'est plus sûr, car ça évite de financer un projet à l'aveugle (il ne sera lancé que si les fonds sont réunis) -* Ça crée une grande complicité entre la marque et le client final donc ça fait des économies en communication -* C'est moins cher puisqu'il n'y a pas d'intérêts (seulement des rétributions dont le coût doit être évalué avant de lancer la campagne de financement). Entreprises, associations, collectivités territoriales ou ONG pourront demain faire financer leurs projets sans faire appel aux banques. Un moyen de réintroduire le réel dans l'économie au moment même ou le capitalisme à l'ancienne a pour beaucoup, fait son temps. -* [Le projet de financement sur Indiegogo->http://www.indiegogo.com/projects/ubuntu-edge]